Nature et découverte au Costa Rica

Culture costa

05 mai Nature et découverte au Costa Rica

Nature et découverte au Costa Rica

 

Entre autres, cette contrée constitue une destination de choix pour les amoureux de la nature. En effet, le Costa Rica abrite près de 1 430 espèces animales comme des oiseaux, des mammifères et des reptiles. Il possède également environ 2 440 variétés de plantes à l’instar des arbres et des orchidées. En outre, les voyageurs auront l’occasion de visiter le parc national du Volcan d’Arenal. Il s’agit d’une réserve située au nord de la cordillère de Tilaràn. Les routards y découvriront plus de la moitié des animaux caractéristiques du Costa Rica comme les colibris, les perroquets, les singes capucins et les quetzals. Par ailleurs, Arenal est aussi un site où l’on peut observer l’activité du volcan qui porte le même nom. La zone protégée du volcan Arenal est un véritable paradis pour les passionnés d’écotourisme et les adeptes de randonnées.

 

Visiter les sites immanquables de la province de Guanacaste

 

Afin de profiter pleinement des voyages Costa Rica, un détour dans la province du Guanacaste est vivement recommandé. Cette région possède plusieurs parcs nationaux dignes d’intérêt comme le Parque Nacional Marino Las Baulas. Ce dernier attire le plus de visiteurs du fait qu’il s’agit d’un lieu de nidification de la tortue Baulas ou tortue luth, la plus grande du monde avec un poids pouvant atteindre 500 kg. Cette espèce en voie de disparition vient pondre ses œufs sur les plages de cette aire protégée entre octobre et mars. Il est tout à fait possible d’assister à ce spectacle inoubliable à condition de suivre quelques règles. Cependant, il est strictement interdit de prendre des photos, de filmer ou d’utiliser des éclairages pour éviter de déranger les tortues. En vue de préserver cette espèce, des bénévoles œuvrent à ramasser les œufs et les mettent en couveuse. Les globe-trotters désirant joindre à cette cause peuvent devenir également des volontaires.

Voyage Costarica 

Faire du camping sauvage au Costa Rica

 

Au Costa Rica, camper à la belle étoile est faisable. Cette alternative permet d’économiser et d’effectuer une immersion totale dans la nature costaricienne. Dans ce pays, le camping sauvage est plébiscité aussi bien par les locaux que par les étrangers. Pour les Ticos, c’est une occasion de se réunir en famille, de faire un barbecue et de passer du bon temps avec les amis ou les voisins. Au Costa Rica, divers sites sont propices à ce type d’activité en plein air tels que les parcs nationaux Santa Rosa, PaloVerde, Barra Honda, la réserve biologique de Carara ou le refuge National de Ostional. Côté sécurité, la prudence est de mise, car faire du camping sauvage a parfois ses avantages, mais il a également ses petits inconvénients. Par exemple, il est déconseillé de lever sa tente sur les berges d’un fleuve. En effet, l’eau est un milieu de vie pour les crocodiles et ces reptiles risquent à tout moment de rendre visite aux aventuriers insouciants.

Tags:
Pas de Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.